top of page

La blessure d'Abandon: la connaître, la comprendre

Dernière mise à jour : 29 nov. 2022

Eveil de la blessure :

Entre un et trois ans avec le parent du sexe opposé. Manque de nourriture affective ou du genre de nourriture désirée.


Masque :

Dépendant


Corps :

Long, mince, manque de tonus, affaissement, jambes faibles, dos courbé, bras semblent trop longs et pendent le long du corps, parties du corps tombantes ou flasques.


Yeux :

Grands, tristes, regard qui tire.


Vocabulaire :

« Absent », « Seul », « Je ne supporte pas », « Je me fais bouffer », « On ne me lâche pas ».


Caractère :

Victime. Fusionnel. Besoin de présence. Attention, support et surtout de soutien. Difficulté à faire ou à décider quelque chose tout seul. Demande conseils et ne les suit pas nécessairement. Voix d’enfant. Difficulté à se faire dire non (à accepter un refus). Tristesse. Pleure facilement. Attire la pitié. Un jour joyeux, un jour triste. S’accroche physiquement aux autres. Psychique. Vedette. Recherche l’indépendance. Aime le sexe.


Plus grande peur :

La solitude. La plus grande peur du dépendant est la solitude. Il ne la voit pas car il s’arrange pour être rarement seul. Lorsqu’il l’est il peut de faire croire qu’il est bien seul sans toutefois réaliser qu’il cherche fébrilement des occupations pour passer son temps. En l’absence de personne physique, la télévision et le téléphone lui tiendront compagnie. Pour ses proches, il est plus facile de voir et surtout de sentir cette grande peur de solitude en lui, même s’il est entouré de personnes. Ses yeux tristes le trahissent aussi.


Alimentation :

Bon appétit. Boulimique. Aime aliments mous. Mange lentement.


Maladies possibles :

Dos, asthme, bronchites, migraines, hypoglycémie, agoraphobie, diabète, glandes surrénales, myopie, hystérie, dépression, maladies rares qui atteignent davantage l’attention, maladies incurables.


Récapitulatif des explications concernant le parent avec qui est généralement vécue chacune des blessures. Ceci est important pour arriver à les guérir.

L'ABANDON EST VECU AVEC LE PARENT DU SEXE OPPOSE.

Le dépendant se sent donc facilement abandonné par les personnes du sexe opposé et est porté à les accuser plutôt que de s'accuser lui-même. Lorsqu'il vit une expérience d'abandon avec quelqu'un du même sexe, il s'accuse lui-même, croyant ne pas avoir porté assez d'attention à l'autre ou ne pas avoir su porté la bonne attention. Il arrive fréquemment que ce qu'il croit être une expérience d'abandon avec les personnes du même sexe soit plutôt du rejet.


Guérison des blessures : Comment savoir si vous venez de mettre un masque pour vous protéger

Lorsque votre blessure de d’ABANDON est activée, vous mettez le masque de dépendant. Celui-ci vous fait devenir comme un petit enfant qui a besoin et cherche l'attention en pleurant, en vous plaignant ou en étant soumis à ce qui se passe car vous croyez que vous ne pouvez pas y arriver seul. Ce masque vous fait faire des pirouettes pour éviter qu'on vous laisse ou pour avoir plus d'attention. Il peut même vous convaincre d'aller jusqu'à vous rendre malade ou être victime de différents problèmes pour obtenir le support ou le soutien que vous recherchez.


Comment chaque blessure se laisse avoir par son ego.

Le dépendant aime faire l'indépendant et dire, à qui veut bien l'entendre, à quel point il se sent bien seul et qu'il n'a besoin de personne


Comment peut-on se faire mal à soi-même?

Celui qui souffre Celui qui souffre d’abandon alimente sa blessure chaque fois qu’il abandonne un projet qui lui tenait à cœur, qu’il se laisse tomber, qu’il ne s’occupe pas assez de luimême et qu’il ne se donne pas l’attention dont il a besoin. Il fait peur aux autres en s’accrochant trop à eux et s’arrange ainsi pour les perdre et se retrouver à nouveau seul. Il fait beaucoup souffrir son corps, se créant des maladies pour attirer l’attention.de rejet alimente sa blessure chaque fois qu'il se trait de nul, de bon à rien, de ne faire aucune différence dans la vie des autres et chaque fois qu'il fuit une situation.


Vos blessures sont en bonne voie de guérison

Votre blessure d’ABANDON est en voie de guérison lorsque vous vous sentez bien avec vous-même si vous êtes seul et que vous cherchez moins d’attention. La vie est moins dramatique. Vous avez de plus en plus envie d’entreprendre des projets et même si les autres ne vous appuient pas, vous pouvez continuer.


Une fois les blessures guéries (nous-même, sans peur), voici les aspects positifs, les forces en nous.

Derrière le DEPENDANT, (blessure d’abandon) se cache une personne habile, qui sait très bien faire des demandes… - Sait ce qu’elle veut. Tenace, persévérante dans ses demandes ; - Ne lâche pas quand elle est déterminée à obtenir quelque chose ; - Don de comédien. Sait capter l’attention des autres ; - D’un naturel gaie, enjouée, et sociable, elle reflète la joie de vivre ; - Capacité d’aider les autres, car s’intéresse à eux et sait comment ils se sentent ; - Aptitude à utiliser les dons psychiques à bon escient quand les peurs sont maîtrisées ; - Possède souvent des talents artistiques ; - Bien que sociable, a besoin de moments de solitude pour se retrouver.

コメント


bottom of page